Archives pour la catégorie Société

Le nationalisme pure laine.

Avertissement : Ce texte s’adresse à une minorité de souverainistes au Québec. Une minorité grandissante. Le discernement du lecteur est conseillé.

C’est toujours fascinant, ces fameux messages de gens courageux, qu’on reçoit en privé sur Facebook.

«Je pensais que t’étais de notre bord, t’es du bord des immigrants», «Bon succès dans les petites ligues du Plateau Mont-Royal.», «tu défends les musulmans?», «malgré que vous soyez doué d’un certain talent de plume pour décrire la réalité. C’en est trop. Adios amigo. Je me désabonne.»

Merde, on est plus amis? Terminé la lune de miel?

Quand c’est rendu que des dames et des messieurs dans la soixantaine, m’envoie des discours d’imams sur Facebook, au lieu de profiter de la vie et du soleil, c’est qu’on a frappé le fond comme société. J’ai reçu au moins une dizaine de vidéos d’intégristes de différentes personnes. «Regarde! Tu as vu le vidéo, c’est ça le véritable visage de  l’Islam. On ne peut pas laisser entrer des musulmans ici !» Sincèrement, où s’en va le Québec? À quel point avons-nous besoin de cette haine envers l’autre pour se sentir rassuré? Est-ce qu’on peut recommencer à parler du Québec, de l’économie, de l’austérité et des enjeux pressants pour notre province?

Lire la suite Le nationalisme pure laine.

Encore un coup de Mathieu Bock-Côté.

Réaction au texte de Mathieu Bock-Côté, publié dans le Journal de Montréal. 

« Islamisme. La première chose à faire est de le nommer, contrairement à ce que font de nombreux commentateurs, qui préfèrent parler du terrorisme en soi en termes vaporeux. » – Mathieu Bock Côté, de descendance française, gaulliste, pure laine.

Ne pas utiliser le terme islamisme, c’est vaporeux ? Pourquoi ? Les autres termes ne prêtent pas suffisamment à confusion ? Ces mots ne mettent pas assez en valeur l’amalgame que vous tentez de faire à tour de bras entre les musulmans et les islamistes ? C’est quand même cocasse, le mot amalgame provient de l’arabe, ‘amal al-djamā. Lire la suite Encore un coup de Mathieu Bock-Côté.

Dallas. Quand on se compare, on se console.

Dallas. Nuit de jeudi à vendredi. À la suite du décès d’Alton Sterling et Philando Castile, une manifestation violente a éclaté. Cinq policiers sont morts, douze policiers blessés par balle. Un sniper comme suspect. C’était prévisible. Le quotidien aux États-Unis.

Je pense à ces deux hommes qui sont morts et aux Lire la suite Dallas. Quand on se compare, on se console.